RDV à côté du cours d’eau près de chez vous, ou au bassin du Luxembourg pour les parisiens jeudi 22 avril Jour de la terre « Et voguent nos engagements »

Le Jour de la terre a été instauré il y a 51 ans le 22 avril pour attirer l’attention mondiale sur les atteintes aux animaux, végétaux, à la vie sur terre.

En 2020, à l’occasion des 50 ans du Jour de la terre, le pape François a rappelé « qu’il n’y a pas d’avenir pour nous si nous détruisons l’environnement qui nous fait vivre ». Il a dit aussi :

« Nous l’avons polluée, nous l’avons pillée, en mettant en danger notre propre vie. C’est pourquoi divers mouvements internationaux et locaux se sont formés pour éveiller les consciences. J’apprécie sincèrement ces initiatives, et il sera encore nécessaire que nos enfants descendent dans la rue pour nous enseigner ce qui est évident, c’est-à-dire qu’il n’y a pas d’avenir pour nous si nous détruisons l’environnement qui nous soutient. »* Ce 50eme anniversaire n’a pas pu être célébré dignement à cause de la pandémie et des confinements.

Pourquoi célébrer le jour de la terre en 2021 ?

Cette année nous** proposons une action à la fois simple et généreuse, à réaliser en petits groupes (6 maximum) autour de cours d’eau armés*** de nos engagements et à partager largement sur les réseaux sociaux : page FB Jour de la terre. Instagram…

Un bateau pour faire voyager nos engagements

Depuis un an, dans le cadre de l’année Laudato Si proclamée par le pape François en 2020/2021, Chrétiens unis pour la terre étudient les fondements des liens entre foi et écologie (Bible et écologie, doctrine sociale de l’Eglise et écologie, François d’Assise et Hildegarde de Bingen, Ellul et Illich…). Lors de ces rencontres plusieurs 8 engagements forts ont été proposés à plusieurs centaines de participants qui ont eu plusieurs mois pour discerner et décider.

Les 8 engagements proposés ont été choisis pour leur impact réel en termes de gaz à effet de serre et d’interpellation de son entourage, il ne s’agit en aucune façon de « petits gestes ». C’est pourquoi plusieurs mois ont été nécessaire pour s’y engager :

1-Je change de Banque

2- Je composte

3- Je passe au vélo

4- J’arrête l’avion

5- Je réduit/arrête la viande

6- Rien de neuf en 2021

7- Je me mobilise (actions locales, marches climat, interpellation d’élus)

8-Je m’engage dans une association(Chrétiens unis pour la terre ou démarche Eglise verte)

Le 22 avril nous invitons chacun à inscrire l’engagement pris à l’inscrire sur une voile et à l’envoyer à nos amis les jeunes qui vivent l’injustice climatique, aux Philippines, en Afrique mais aussi en France !

* REF http://www.vatican.va/content/francesco/fr/audiences/2020/documents/papa-francesco_20200422_udienza-generale.html

**Chrétiens unis pour la terre, Unis pour le climat, Faith for Future en relais avec ATD-quart monde, sont à l’origine de cet appel mais accueillerons toute personne ou groupe « de bonne volonté ».

*** l’armement d’un bateau n’a rien de « guerrier » c’est son équipement marin.