Cortège des croyants à la Marche climat du 28 mars

Le projet de loi « Climat et résilience », discuté à l’Assemblée nationale, est le dernier texte du quinquennat consacré à l’environnement. En l’état, il est très loin de l’ambition requise pour répondre à l’urgence écologique et atteindre les objectifs que la France s’est fixée.

Chrétiens Unis pour la Terre, la Mission Populaire Evangélique, le Mouvement du christianisme social, la Fédération Protestante de France, le CCFD-Terre Solidaire, le CERAS, le Réseau Foi & Justice Afrique Europe et les Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes de France

appellent à marcher le dimanche 28 mars pour le climat

aux côté de plus de 500 organisations dans plus de 150 villes !


Rendez-vous

Nous proposons ce rendez-vous à PARIS pour un cortège croyant dans la marche pour le climat :

à 13h30 au 7 rue de la paix, 75002 Paris, devant le magasin Piaget

Le 28 mars, veille de l’examen du projet de loi, nous nous mobiliserons ensemble pour dénoncer son manque d’ambition et les manœuvres qui tentent de l’affaiblir, exiger une vraie Loi Climat à la hauteur de l’urgence écologique et défendre les mesures des 150 membres de la Convention citoyenne pour le Climat.

Une page Facebook de l’évènement a été créée pour la cortège des croyants :
https://www.facebook.com/events/179351853827015/?active_tab=discussion

Cette page a pour but de convenir dans chaque ville d’un rendez-vous pour qu’un cortège croyant se joigne à la marche. Ce sera le dimanche des Rameaux, entrée du Christ à Jérusalem avant la passion et sa résurrection.

Des marches sont également organisées dans plus de 150 autres villes :

Notamment une marche climat avec croyants aura lieu à Nîmes et démarrera à la Maison carrée à 14h30 avec tout le réseau Eglise verte de Nîmes nord, à Valence (repérez les gilets verts Eglise verte), à Rennes et bien ailleurs…

Voir les événements enregistrés sur le site de la Marche pour une Vraie Loi Climat.



Apportez vos rameaux

Nous invitons les chrétiens à venir défiler avec leurs rameaux en main pour marquer cette coïncidence de date. Ainsi, nous signifierons que c’est la planète, notre maison commune, et l’ensemble du vivant qui doivent être sauvés, et pas simplement les humains seuls, comme l’affirme la théologie de la création et nous le rappelle la pandémie !

Prière d’intercession / intention de prière

Chrétiens Unis pour la Terre propose des intentions de prières pour ce dimanche de marche qui sera aussi dimanche des Rameaux.
Une version courte (à intégrer dans une prière universelle) et une longue qui peut faire office de prière d’intercession.


*** *** *** *** ***     Comme le peuple de Jérusalem accueillit Jésus en déposant des Rameaux à ses pieds et en l’acclamant « Hosanna ! » « Sauve donc ! », nous croyons que tu nous as envoyé un messie, notre sauveur. En lui, tu nous offres la grâce d’une conversion. Dans sa résurrection, la victoire du salut nous est donnée. Il la donnera à celles et ceux qui, aujourd’hui, sont mobilisés pour sauver l’humanité de ses dérives écocides et consuméristes au principe des dérèglements climatiques et du déclin de la biodiversité. Entends aussi notre prière pour celles et ceux qui, ce dimanche 28 mars, manifestent dans toute la France lors de marches pour le climat. Leurs engagements et leurs efforts rejoignent nos chants : « Hosanna au plus haut des cieux, Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Le ciel et la terre sont remplis de ta gloire ! ».

*** *** *** *** ***     Seigneur, nous te présentons le monde, qui crie vers toi, cris des pauvres, cris de la création.
Comme les enfants d’Israël quand ils célèbrent la fête des récoltes en rejoignant le temple avec des branches d’arbre,
nous nous rappelons que tu nous offres ton assistance dans l’exode.
Exode qui éloigne l’humain de la nature jusqu’à la considérer comme une matière inerte dont il croit pouvoir faire ce qu’il veut,
Exode qui éloigne les humains des humains, quand les sédentaires sont indifférents aux souffrances des migrants, les libres ignorent les prisonniers, le biens portants oublient les malades, les riches ne se soucient pas des pauvres.
Tu viens et tu nous réconcilies pour faire de nous un seul monde vivant marchant vers l’entrée dans ton Royaume d’amour, de paix et de justice. Oui, le temps de la récolte est venu.
Comme le peuple de Jérusalem qui accueille Jésus en posant à ses pieds des Rameaux,
nous croyons que tu as envoyé vers nous un messie qui dans la résurrection nous a donné la victoire sur toutes les forces mortifères.
Oui, nous le croyons, tu donnes la victoire à tous les humains qui marchent, se mobilisent, agissent concrètement pour sauver le climat, sauvegarder la biodiversité, aujourd’hui dans toute la France lors de marches pour le climat, venir au secours des étudiants et des pauvres dont la précarité s’accroit avec la crise du COVID, ouvrir un chemin aux peuples du sud en lutte pour le bien vivre et la démocratie.
Ta venue nous a offert la possibilité d’une conversion. Ta présence nous donne la force de la vivre.
Nous te présentons Seigneur toutes celles et tous ceux en marche vers et dans cette conversion.
Leurs efforts chantent : Hosanna, au plus haut des cieux, le ciel et la terre sont remplis de ta gloire.
Amen

Pourquoi le 28 mars ?

Les député.es, qui débattront du projet de loi en séance plénière à partir du 29 mars, doivent à présent prendre leurs responsabilités, notamment :

Le gouvernement, après s’être renié sur de nombreux sujets et avoir été reconnu coupable d’inaction climatique, a mis de côté ou considérablement amoindri les propositions de la Convention citoyenne pour le climat que cette loi était censée reprendre.

  • en renforçant les articles du projet de loi dans le sens d’une plus grande ambition écologique, notamment s’agissant de la rénovation thermique des bâtiments, de la réglementation de la publicité et de l’utilisation des engrais azotés, du recours aux menus végétariens dans la restauration collective, de la lutte contre l’artificialisation des sols, de la limitation des vols intérieurs en avion ou la responsabilité climat des grandes entreprises.
  • en renforçant les articles du projet de loi dans le sens d’une meilleure prise en compte des aspects de justice sociale afin de rendre la transition écologique accessible à toutes et tous

On sera très très heureux de vous rencontrer à nos rendez-vous à la marche.

Invitez vos ami.e.s !

A SAVOIR : La marche est 100% autorisée et légale ! Les gestes barrière seront strictement respectés.

On peut même faire plus de 10km pour rejoindre la marche avec l’attestation ci-dessous.